Vous êtes ici > Résidences > Compagnies accueillies cette année

Compagnies accueillies cette année


Compagnies accueillies en 2017...


Du 23 au 24 novembre

UNIKUM SWAK // "Cinérotic"

Ciné-concert inclassable

Soirée réservée aux adultes

Ce soir l’ensemble Unikum Swak, habitué des ciné-concerts et des concerts inclassables, jouera sous une lanterne rouge et dans un parfum de soufre...
De courts-métrages pas très chastes vieux d’un siècle - tournés la nuit après la fermeture des studios- en poésie bucolique, de leçon de choses animalières en chansonnette « pour adultes », ses musiciens joueront et improviseront une musique originale et vivante, sur des images et sur des mots illicites, licencieux ou décalés. Mais n’espérez pas y déceler un soupçon de lourdeur : poésie et humour restent invités d’honneur.

Carte Noire le vendredi 24 novembre à 20h30 // RDV à la Troisième Terre


Du 20 au 25 novembre

COMPAGNIE LA CROISÉE DES CHEMINS / LE TRAPÈZE IVRE // "Bao Bei"

Spectacle très jeune public

En lien avec la réflexion autour de l’accessibilité des publics, cette compagnie créé un lieu de pratiques artistiques destiné aux familles avec bébés au cours d’un événement en plein air. Pendant le spectacle, les tout-petits ont la possibilité de prendre place sur la piste circulaire sous la tente étoile pour vivre pleinement une expérience artistique, avec leur corps et leurs émotions.

Action culturelle en partenariat avec la crèche le Ber’Saulx le mercredi 22 novembre et le Réseau des Assistantes Maternelles de Saulx les Chartreux










Du 5 au 9 décembre

CIE LES RIBINES / PIERRE-LOUIS GALLO // "Cha Ô"

Arpenteur

Cha ô est la quête d’un arpenteur sur plusieurs paysages tremblants, là où une faille trace son sillon. Cha ô est une fable itinérante qui fait à chaque fois escale sur un site fragile ou en transformation. Elle retrace la rencontre d’un arpenteur avec des lieux bouleversés par le passage d’une faille, qui livre ses perturbations à effets différés (chute, réminiscences, apparitions).
En immersion sur la zone Cha ô, l’arpenteur part en quête des impressions et des points de vue de ses occupants, autour du paysage qu’ils habitent et ses sous-couches. Peu à peu, il se fait le réceptacle des manifestations de la faille, et invite le public à en faire l’expérience. De là naît la langue Cha ô, compilation de récits, d’images et de parlés d’ici-bas.

Pierre-Louis Gallo reviendra à plusieurs reprises en 2018 pour créer un Cha Ô spécifique à Saulx les Chartreux. Si vous souhaitez le rencontrer, n’hésitez pas à passer à Animakt.


Du 11 au 18 décembre

ALBAN DE TOURNADRE// "Laps"

Performance

Il s’agit d’éprouver le corps, sa solidité, sa contenance, ses points de rupture. Tâter le monde pour s’assurer de son existence et frapper dessus pour entendre le bruit qu’il fait. S’inscrire dans la solidité de la ville avec quelques morceaux d’outils rouillés, quelques vestiges. Générer une enclave, une ellipse, une perturbation. Parvenir à incarner aussi bien la vacuité totale de nos agitations que leur insistante nécessité. C’est de nous mouvoir qui nous tient en vie.

Carte Noire le vendredi 15 décembre à 18h // RDV à La Barakt


Du 12 au 20 décembre

DES CORPS DES RAILS // "Personne. Qui veut dire ? Personne."

Duo dansé, écrit comme le story-board d’un film

Dans cette performance où tout est minuté, le danseur n’aura de cesse de rentabiliser sa partition dansée en y ajoutant la contribution du public. Le public imposera son rythme à l’aide de ses propres minuteurs, correspondants à des actions pour le danseur. Minuterie est un étau temporel, une corrida moderne, telle que nous la jouons tous, tous les jours.
A l’occasion du Festival La Science de l’Art – Culture du risque, Mathieu Parola, chorégraphe et interprète de Minuterie, collaborera avec une scientifique, Eléonore Bellot, qui travaille sur l’émergence de la complexité en danse, notamment à travers des consignes spatio-temporelles et des systèmes qui en résultent.