Vous êtes ici > Résidences > Compagnies accueillies cette année

Compagnies accueillies cette année


Compagnies accueillies en 2017...


Du 4 au 9 septembre

CIE SABDAG // "Les siestes musicales"

Détente acoustique

Le duo RIFT vous invite à un voyage immobile. Le public, mis en condition dans des transats, est invité à se laisser aller aux images provoquées par la musique. Les compositions, le jeu des timbres, l’alchimie des sons des instruments à vent et les différentes matières sonores, alternant moments doux, hypnotiques ou planants, laissent aussi leur place aux mots, qui viennent compléter l’imaginaire du public, pour un voyage total.

Les Siestes musicales seront au Domaine Départemental de Chamarande le dimanche 10 septembre


Du 11 au 15 septembre

CAPUCHE/VICTORIA BELEN MARTINEZ // "Capuche"

Danse, cirque et marionnette

CAPUCHE est un corps mouvant, malléable, flexible et à la taille extensible. Il est capable, d’un mouvement à l’autre, de se transformer et de recomposer en continu des univers, des sensations qui vont de la figure abstraite et troublante, à la posture d’un personnage burlesque. De la marionnette rudimentaire à l’émotion brute du vêtement fantôme, Capuche explore cette étrange envie parfois de disparaître.

Vous pourrez voir "Capuche" à Villebon sur Yvette dans le cadre du Festival Encore les Beaux Jours


Du 28 septembre au 8 octobre

COMPAGNIE GRAVITATION // "Zone Optimum de Bonheur

Audit Festif

La coopérative Label Vie s’installe à Saulx-les-Chartreux, pour révéler, encourager, et récolter des ZOB*. Rdv le dimanche 8 octobre à partir de 12h autour d’un repas partagé (chacun amène quelque chose que nous mettrons en commun) pour partager la collecte de ZOB avec l’équipe de Label Vie. La compagnie Gravitation appelle ce repas "une veillée aspirateur"**. Elle n’aura lieu qu’une fois et a été imaginée spécialement pour Saulx les Chartreux et ses habitants. A ce repas, se mêleront cinéma, théâtre, musique et jeux de rôle.
ZOB* = zones optimum de bonheur, secteurs géographiques dont l’indicateur de richesse est le BONHEUR ; des zones de bien-être, de partage, de mises en commun.

** La "veillée aspirateur" est un temps qui n’aura lieu qu’une fois, imaginé et conçu par la compagnie Gravitation spécialement pour Saulx les Chartreux et ses habitants. A l’apéro et au repas partagé du dimanche midi, se mêleront cinéma, théâtre, musique et jeux de rôle.Vous y apprendrez tout sur la "Zone Optimum de Bonheur" locale, que les experts du "bonheur collectif" de la coopérative Label Vie ont identifiée à la suite de rencontres avec les habitants. La coopérative est une fiction bien sûr, de la même façon que ces ZOB, zones géographiques dont l’indicateur de richesse est le bonheur. Au menu (d’un vrai repas) donc : des courts-métrages filmés pendant la semaine, des saynètes théâtrales, des histoires collectées, une chanson sur-mesure et beaucoup de surprises, aussi drôles que révélatrices sur le territoire.

Beau Dimanche spécial // à partir de 12h Apéro et repas festifs - compte-rendu de l’audit Zone de Bonheur Locale // RDV à la Troisième Terre avec un plat à partager


Du 9 au 13 octobre et du 4 au 8 décembre

FRICHTI CONCEPT // "/ (slash) ou l’Homme D "

Solo danse-théâtre

/ (slash), ou l’Homme D est un parcours dans la ville, à l’image du cheminement personnel. Un homme y invente ses propres règles afin d’appréhender le monde ultra-normé dans lequel il évolue. Il choisit l’aléatoire et laisse les dés prendre ses décisions. Néanmoins, se rendant compte que ce nouveau cadre est bien plus contraignant, il décide de biaiser le système qu’il a mis en place. Cette création vient déstabiliser le spectateur, maintenu en alerte et en mouvement.


Du 9 au 14 octobre

COMPAGNIE BOUCHE À BOUCHE // "Tentative(s) de résistance #2"

performance joyeusement délurée

Ce projet citoyen interroge le sens du monde, questionne les codes de représentation du corps de la femme dans l’espace public, agite nos symboles et provoque l’autre tout en fédérant le public autour d’une parole engagée et chaleureuse. Une P... de Performance !

Carte Noire Jeudi 12 octobre à 19h au Bar le Chartreux (sous réserve de modification)


Du 24 au 31 octobre

CIE DE L’OEUF // "Agora 2.0"

Une aventure dont vous êtes le héros

Et si vous partiez à la découverte de la ville doté de super-pouvoirs ?
Des ondes étranges se propagent suite à la chute d’une météorite rose fluo.
Sous l’effet de son champ électromagnétique, des effets secondaires se font ressentir : capacités extra-sensorielles, visions décalées, rencontres atypiques. Pendant ce saut d’un soir dans l’inconnu, votre voyage sera unique, jalonné de surprises et de défis à relever. Quel super-héros, êtes-vous ?



Du 1er au 5 novembre

BUFFET A VOLONTÉ // "Salé, sucré, de tout, beaucoup"

Fanfare électro-acoustique

Quatre musiciens mobiles aux quatre piliers d’une desserte bien garnie, Buffet à Volonté est un quartet mobile de vents et d’électronique, une fanfare d’un genre nouveau. Poésie électro urbaine, maracatu nordestin, afrobeat aux baie de goji, mélopées de pulsations zinzin, booster ninja gingembre-carotte, la musique continue de la place à la rue, intérieur, extérieur, réception et vestiaire compris. Le ténor volubile, le saxo basse vrombit, la trompette s’égare à la sauce digitale et la batterie met tout le monde d’accord, enfin. À table !

Beau Dimanche le dimanche 5 novembre à 16h // Rdv dès 15h pour l’entresort du Quartet Buccal // Ouverture des portes dès 14h // À vous d’amener le goûter à partager // Rdv à la Troisième Terre


Du 3 au 4 novembre

QUARTET BUCCAL // Les entresorts "Les Femmes de l’espace / Osons le plaisir" du spectacle "Le Ciném’a capella"

Cinéma chanté

Un écran, des images, trois bouches … c’est le point de départ de la prochaine création du Quartet Buccal : le Ciném’a capella.
A travers plusieurs entresorts de 20’, le Quartet Buccal chantera, bruitera, dira la partition originale et déjantée de courts métrages qu’elles n’hésiteront pas à détourner si le cœur leur en dit … D’images d’archives, montées et traficotées, en documentaires extravagants, de films d’amour en série B, les trois chanteuses se feront une joie d’explorer et de revisiter de rocambolesques péripéties cinématographiques au féminin.

Beau Dimanche le dimanche 5 novembre à 15h //Suivi du spectacle de Buffet à Volonté (cf ci-dessus) // Ouverture des portes dès 14h // À vous d’amener le goûter à partager // Rdv à la Troisième Terre


Du 6 au 10 novembre

L’ETABLI // "1518"

Théâtre de rue

En 1518, à Strasbourg, en France, Frau Troffea sort de chez elle et commence à danser. Suivront des dizaines et centaines de personnes, au cours du mois d’Août 1518. Une épidémie de gens qui bougent, sautent, se tordent, crient, suent, jours et nuits. Certains y laisseront la vie. C’est le point de départ du spectacle. Dans un contexte historique, le Moyen-Age, entre pression sociétale, religieuse, politique, grande précarité...pourquoi, à quel moment sort-on danser jusqu’à s’écrouler ? C’est ce que nous nous proposons d’explorer. Un spectacle-soupape, comme un cri. Une allégorie d’un pétage de câble.




Du 6 au 15 novembre

DES CORPS DES RAILS // "Minuterie"

1 danseur, 30 personnes, 36 minuteurs, 35 minutes

Dans cette performance où tout est minuté, le danseur n’aura de cesse de rentabiliser sa partition dansée en y ajoutant la contribution du public. Le public imposera son rythme à l’aide de ses propres minuteurs, correspondants à des actions pour le danseur. Minuterie est un étau temporel, une corrida moderne, telle que nous la jouons tous, tous les jours.
A l’occasion du Festival La Science de l’Art – Culture du risque, Mathieu Parola, chorégraphe et interprète de Minuterie, collaborera avec une scientifique, Eléonore Bellot, qui travaille sur l’émergence de la complexité en danse, notamment à travers des consignes spatio-temporelles et des systèmes qui en résultent.

Action culturelle à la Maison d’Arrêt de Fleury - en partenariat avec le Collectif pour la Culture en Essonne et le SPIP de l’Essonne


Du 13 au 18 novembre

COLLECTIF DU PRÉLUDE // "Route 1"

Théâtre de rue

Les yeux vers le lointain, cinq personnages avancent. Qui sont-ils ? Où sont-ils ? Eux mêmes ne le savent pas. Jeunes et déterminés, remplis d’espoir, ils marchent. De temps à autre, ils regardent derrière. Pourquoi ? Quelle est cette peur qui les prend au ventre ? Ne sont-ils pas plutôt sur la route 1 ? Mais laquelle ? Tant de routes 1 sillonnent le monde…
Adaptation pour la rue du texte ROUTE 1 de Carole Fréchette

Carte Noire le jeudi 16 novembre à 20h30 // Ouverture des portes à 19h30 - Petite restauration sur place // La Barakt


Du 23 au 24 novembre

UNIKUM SWAK // "Cinérotic"

Ciné-concert inclassable

Soirée réservée aux adultes

Ce soir l’ensemble Unikum Swak, habitué des ciné-concerts et des concerts inclassables, jouera sous une lanterne rouge et dans un parfum de soufre...
De courts-métrages pas très chastes vieux d’un siècle - tournés la nuit après la fermeture des studios- en poésie bucolique, de leçon de choses animalières en chansonnette « pour adultes », ses musiciens joueront et improviseront une musique originale et vivante, sur des images et sur des mots illicites, licencieux ou décalés. Mais n’espérez pas y déceler un soupçon de lourdeur : poésie et humour restent invités d’honneur.

Carte Noire le vendredi 24 novembre à 20h30 // RDV à la Troisième Terre


Du 20 au 25 novembre

COMPAGNIE LA CROISÉE DES CHEMINS / LE TRAPÈZE IVRE // "Bao Bei"

Spectacle très jeune public

En lien avec la réflexion autour de l’accessibilité des publics, cette compagnie créé un lieu de pratiques artistiques destiné aux familles avec bébés au cours d’un événement en plein air. Pendant le spectacle, les tout-petits ont la possibilité de prendre place sur la piste circulaire sous la tente étoile pour vivre pleinement une expérience artistique, avec leur corps et leurs émotions.

Action culturelle en partenariat avec la crèche le Ber’Saulx le mercredi 22 novembre et le Réseau des Assistantes Maternelles de Saulx les Chartreux




Du 5 au 9 décembre

CIE LES RIBINES / PIERRE-LOUIS GALLO // "Cha Ô"

Arpenteur

Cha ô est la quête d’un arpenteur sur plusieurs paysages tremblants, là où une faille trace son sillon. Cha ô est une fable itinérante qui fait à chaque fois escale sur un site fragile ou en transformation. Elle retrace la rencontre d’un arpenteur avec des lieux bouleversés par le passage d’une faille, qui livre ses perturbations à effets différés (chute, réminiscences, apparitions).
En immersion sur la zone Cha ô, l’arpenteur part en quête des impressions et des points de vue de ses occupants, autour du paysage qu’ils habitent et ses sous-couches. Peu à peu, il se fait le réceptacle des manifestations de la faille, et invite le public à en faire l’expérience. De là naît la langue Cha ô, compilation de récits, d’images et de parlés d’ici-bas.

Pierre-Louis Gallo reviendra à plusieurs reprises en 2018 pour créer un Cha Ô spécifique à Saulx les Chartreux. Si vous souhaitez le rencontrer, n’hésitez pas à passer à Animakt.


Du 11 au 18 décembre

ALBAN DE TOURNADRE// "Laps"

Performance

Il s’agit d’éprouver le corps, sa solidité, sa contenance, ses points de rupture. Tâter le monde pour s’assurer de son existence et frapper dessus pour entendre le bruit qu’il fait. S’inscrire dans la solidité de la ville avec quelques morceaux d’outils rouillés, quelques vestiges. Générer une enclave, une ellipse, une perturbation. Parvenir à incarner aussi bien la vacuité totale de nos agitations que leur insistante nécessité. C’est de nous mouvoir qui nous tient en vie.

Carte Noire le vendredi 15 décembre à 18h // RDV à La Barakt


Du 12 au 20 décembre

DES CORPS DES RAILS // "Personne. Qui veut dire ? Personne."

Duo dansé, écrit comme le story-board d’un film

Dans cette performance où tout est minuté, le danseur n’aura de cesse de rentabiliser sa partition dansée en y ajoutant la contribution du public. Le public imposera son rythme à l’aide de ses propres minuteurs, correspondants à des actions pour le danseur. Minuterie est un étau temporel, une corrida moderne, telle que nous la jouons tous, tous les jours.
A l’occasion du Festival La Science de l’Art – Culture du risque, Mathieu Parola, chorégraphe et interprète de Minuterie, collaborera avec une scientifique, Eléonore Bellot, qui travaille sur l’émergence de la complexité en danse, notamment à travers des consignes spatio-temporelles et des systèmes qui en résultent.